Nouveaux horaires d'ouverture :

Au regard de vos habitudes et pour vous assurer une meilleure qualité d'accueil,
de nouveaux horaires vous sont proposés, à compter du 3 septembre 2018.

Le service état-civil ouvre du lundi au vendredi de 8 h à 12 h 15 et de 13 h 45 à 17 h.
Et le mercredi jusque 18 h. Fermeture le jeudi matin. 

A la Maison de Services et de Proximité Marie-Thérèse Lenoir : Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30. Et le mardi jusque 19 h. Sur rendez-vous uniquement. Des permanences état-civil et titres sécurisés ont lieu chaque après-midi aux mêmes horaires, sur rendez-vous uniquement.

Et pour faciliter vos démarches 24h/24, 7/7 rendez-vous en ligne sur "Ma Mairie en un clic" !

 

 

 

Vous êtes ici

-A +A

Expressions

Les tribunes politiques des Elus du Conseil Municipal parus dans le magazine d'actualités municipales

Juillet 2018

La MAJORITE MUNICIPALE
Du cœur dans nos projets 
"Une nouvelle année scolaire s’achève à Arras. Pour la municipalité comme pour l’ensemble de la communauté éducative, elle a été riche en travail de fond. Notre engagement dans la mission nationale de concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes a été un révélateur fort de la mobilisation des forces vives du territoire dans le groupe de travail local que nous avons souhaité mettre en place. Elus, agents, institutions, associations, professionnels se sont unis pour proposer des solutions concrètes. 
Le gouvernement lancera prochainement son nouveau dispositif « Cœur de quartier ». Nous ne manquerons pas à l’appel sur ce sujet puisque nous avons d’ores et déjà lancé notre plan d’action par quartier autour de l’intégration, du vivre ensemble, de la refondation et de la participation. Oui, du cœur nous en avons à l’ouvrage. Aujourd’hui, Arras est observée. Nos méthodes de veille, de travail et de concertation, notre engagement nous donnent un temps d’avance. Ne nous reposons pas sur nos lauriers ! La « trêve » estivale nous permet de préparer sereinement la rentrée 2018/2019 pour laquelle nous avons déjà de nombreux projets. 
Après cette belle séquence où se sont succédés Main Square Festival, festivités du 14 juillet, Tour de France et cette incroyable finale de la Coupe du Monde de Football qui a fait vibrer notre ville dans la convivilalité, nous resterons au cœur des événements pour cette deuxième partie de l’été. Les festivités viendront à la rencontre de tous les habitants dans tous les quartiers de la ville avec, entre autres, l’Arras Beach Tour, les animations d’été pour nos jeunes, la Fête des Grandes Prairies, la Fête de l’Andouillette ou encore l’Embrasement 2.0 pour un été placé sous le signe de la nouveauté et surtout de la proximité. 
En attendant de vous y retrouver, nous vous souhaitons de belles vacances !"


LE PEUPLE CITOYEN
Que l'été soit beau !

" Une très belle édition du Main Square Festival s’achève, lançant officiellement la pause estivale.
Nous pouvons cependant encore regretter que les populations les plus modestes ne puissent s’offrir une entrée. Pourtant tous contribuent et aimeraient participer à cette belle fête. Il en est de même pour les autres manifestations culturelles de la ville inaccessibles aux plus défavorisés. 
Cet été, les arrageois pourront aussi fêter le départ du Tour de France dans la cité Atrébate, mais le même jour, la finale de la coupe du monde football ne pourra être retransmise sur la place des héros. Les bourses seraient-elles vides ? On voit surtout poindre ici une théorie du ruissellement médiatique, dont seuls quelques-uns pourront bénéficier des retombées. Pourvu que ça brille...
Les dépenses de prestige s’alignent donc mois après mois et ces choix budgétaires ont des conséquences sur les vacances des moins fortunés d’entre nous : cette année, Arras On The Beach sera donc allégé et réduit à une itinérance par «responsabilité budgétaire», une semaine par quartier c’est bien peu pour tous ceux qui ne partent pas. 
Pour la rentrée, l’absence de plan mercredi nous garantit aussi une inégalité de plus dans l’accès au savoir des enfants les plus modestes. La réussite éducative pour tous est devenue une charge trop lourde. Charge...Profit... Dis-moi où tu investis, je te dirais qui tu es !
En attendant cette rentrée de combat pour une ville plus juste, nous vous souhaitons les meilleures vacances qui soient."


ARRAS EN GRAND, ARRAS ENSEMBLE
Cher.es habitant.es d’Arras, nous vous invitons à devenir eco citoyen pour 2 !
" Les projets présentés aux suffrages des arrageois.es dans le cadre du budget participatif, témoignent des besoins et aussi du dynamisme pour rendre la ville plus solidaire, plus écologique et plus conviviale. Nous nous félicitons de cette démarche promue de longue date par la gauche et les écologistes et adoptée par la ville. Comme la piétonisation de la petite place qui ravit aujourd’hui promeneurs, touristes et commerçants par sa sérénité et sa beauté, il aura fallu attendre bien des années pour que l’évidence devienne réalité. Pour autant ces avancées utiles restent insuffisantes au regard des aspirations à la qualité de vivre que vous exprimez et aux urgences environnementales qui menacent. Nous n’avons qu’une vie et qu’une planète ! Vous ne pouvez pas compter sur le seul bon vouloir de la majorité municipale qui manque sérieusement de détermination sur ces questions, c’est à vous d’exprimer en toutes occasions, réunions de quartier, réunion d’école, rencontres associatives, lettres et pétitions...votre souhait d’aller sérieusement de l’avant ! En commençant par la santé des enfants : des repas entièrement bio dans les cantines des écoles, des sorties d’école sans voiture, des produits et des matériaux écologiques. Et puis des espaces publics préservés des pollutions automobiles, des espace nature plus denses et plus nombreux, des voies douces plus nombreuses et mieux protégées...etc 
C’est un grand budget municipal de la transition écologique qu’il nous faut !"


RASSEMBLEMENT NATIONAL
Pour un cœur de ville attractif : passer des paroles aux actes !
" La Ville d’Arras a signé en juin le Plan d’Action Cœur de Ville. Lancé par le gouvernement, ce plan doit permettre aux villes moyennes d’être accompagnées pour améliorer les conditions de vie de leurs habitants et sauvegarder l’activité économique de leur centre-ville : 5 milliards d’euros pendant 5 ans. 
A Arras, la revitalisation commerciale doit être la priorité. Il est nécessaire de régler le problème des entrées et sorties du cœur de ville (rue Saint-Aubert et rue Méaulens), et le problème des logements vacants. 
Ce constat est partagé par tous. Mais les bonnes intentions ne sont pas suivies par des actes : les décideurs publics laissent s’installer de grandes zones commerciales en périphérie des villes. Exemple à Arras avec le développement des grandes surfaces à l’entrée ouest depuis plusieurs années. Aujourd’hui, sept nouvelles enseignes vont s’installer dans la nouvelle zone commerciale des Bonnettes.
A ce laisser-faire dans l’installation de nouvelles cellules commerciales en périphérie des villes, s’ajoute une guerre faite aux automobilistes. Les commerçants de centre-ville le disent : les difficultés pour les automobilistes à circuler et stationner les dissuadent de venir effectuer leurs achats. Il est en effet plus aisé de stationner gratuitement sa voiture sur le parking de l’une des enseignes de la grande distribution. Notre centre-ville risque de se transformer ainsi en musée pour touristes où seuls subsisteront les bars, restaurants, agences bancaires et assurances. Afin d’encourager l’installation de tous types de commerces, il est nécessaire de favoriser l’accès des commerces aux chalands :
- en augmentant le nombre de places de stationnement gratuit ou la création de zones bleues (stationnement limité à 1h30 maximum), 
- en retravaillant le plan de circulation pour fluidifier le trafic, - en encourageant le retour des classes moyennes et des jeunes ménages par la baisse des taux d’imposition,
- en n’autorisant plus un m2 de grande surface supplémentaire. Retrouvez nos interventions sur le blog du Rassemblement National Arrageois (RN Arras blog)."


LES CITOYENS S'ENGAGENT
" Que penser de ce qui s’est passé ce lundi 2 juillet au cours du Conseil Municipal ?
Un débat, un vrai, a eu lieu dans cette enceinte où d’habitude, on acquiesce sans mot dire, surtout dans les rangs de la majorité. 
Un débat sur ce Club de basket qui n’en est pas à son premier renflouement, aide exceptionnelle ou prêt, c’est selon le moment ! En son temps, j’avais déjà soulevé le problème de ce prêt qu’on lui octroyait . . . pour moi, un prêt se rembourse et avec quel argent ce club pouvait-il bien rembourser puisque les finances étaient précaires. L’année suivante, la somme était transformée en subvention . . . Que s’est-il donc passé lundi ? A-t-on réellement voulu avoir un débat ou a-t- on tout fait pour que ce soit l’opposition (au Conseil et dans la majorité ! ! ! !) qui porte la responsabilité de cette non-aide à ce club ? 
Et je voudrais revenir également sur toutes ces fêtes qui ont lieu dans le centre d’Arras, pendant que certains travaillent, à qui on ferme les accès voitures à partir de 15 h et dont on fait fuir les clients menaçant de procès-verbaux. Est-ce qu’on leur octroie des aides à ces commerçants qui perdent du chiffre d’affaires pour laisser s’exprimer des musiciens ou des chanteurs qui auraient toute la place dans nos magnifiques parcs ou dans des endroits qui ne perturbent pas la vie des autres ? Pourrait-on juste vivre tous en bonne harmonie ???? A toutes et tous, bonnes vacances."

 

contact

Contactez-nous

Une question, remarque, ou suggestion ?
Ecrivez-nous !

Envoyez-nous un message

Mairie d'Arras

Place Guy Mollet
BP 70913 - 62022 ARRAS Cedex

Du lundi au vendredi :
8h-12h15 et 13h45-17h (18h le mercredi)
Le Service Etat Civil est fermé le jeudi matin
 

Allo Mairie
Votre Mairie joignable
7J/7 - 24H/24

Renseignements, démarches administratives, propreté, voirie, éclairage public, incivilités, dégraffitage

Permanence en ligne du maire

Mercredi 03 octobre 2018 -
18h30 - 20h30
la permanence est FERMÉE