Arras Marché de Noël
Le Marché de Noël d'Arras, l'un des plus beaux de France, revient cette année encore sur la Grand'Place... pour le plus grand bonheur des petits et des grands !

 

Retrouvez le guide pratique Arras Marché de Noël

 



 

Vous êtes ici

-A +A

Expressions

Les tribunes politiques des Elus du Conseil Municipal parus dans le magazine d'actualités municipales

Mars 2019

La MAJORITE MUNICIPALE
Le Pôle Educatif, coeur battant du Val de Scarpe
Quel bonheur de voir le sourire des enfants et des parents qui ont découvert leur nouvelle école et nouveau multi-accueil ce lundi 25 février lors de l’ouverture du Pôle Educatif Val de Scarpe.
Voir ces sourires c’est un aboutissement, celui du plus important investissement du mandat municipal que vous nous avez confié en 2014. Nous ne nous contentons pas de dire que la réussite éducative est notre priorité numéro 1, nous agissons pour l’avenir de vos enfants et petits-enfants. Le sujet fait consensus, il fédère et intéresse : plus d’un millier de personnes se sont déplacées le samedi 23 février pour découvrir ce superbe équipement lors des Portes Ouvertes !Ce projet symbolise l’engagement Politique avec un P majuscule. Une Politique résolument tournée vers l’avenir. Une Politique intercommunale ambitieuse avec Saint-Laurent-Blangy. Une Politique de promesses tenues en plaçant encore une fois la réussite éducative au cœur de nos priorités. Une Politique innovante, respectueuse de l’environnement et qui place le numérique au service des apprentissages. Une Politique ambitieuse avec une vision humaine et sociale assumée.
Regrouper le multi-accueil, l’école maternelle, le Kiosque et d’autres services dédiés à la Petite Enfance et à l’Enfance n’est pas anodin. Nous fixons le continuum éducatif comme une règle à respecter. De 0 à 6 ans, les enfants se côtoient et partagent des espaces et des temps afin d’encourager leur développement et leur épanouissement.
Le Pôle Educatif arrive à point nommé, au cœur du quartier du Val de Scarpe, un quartier en pleine mutation depuis 10 ans (Aquarena, Université des Compagnons, Pôle Culturel Saint-Pierre, nouveaux logements) et qui va continuer sa transformation (logements, services et hôtels, nouvelle caserne pour les Sapeurs-Pompiers…) sans oublier la rénovation urbaine complète de la Résidence Saint-Michel dès 2020.
Ce Pôle Educatif, au cœur du Val de Scarpe et à la croisée de la Résidence Saint-Michel et des faubourgs Saint-Géry peut et doit nous rendre fiers ! 
La Majorité Municipale


LE PEUPLE CITOYEN
Mobilisons nous pour la qualité de l’air et l’environnement !
En matière d’environnement les semaines passent et se ressemblent malheureusement trop. Nous venons de passer un énième épisode de pollution atmosphérique, qui au-delà d’envoyer notre planète dans le mur, a déjà un impact très concret sur notre santé et notamment sur celle des plus vulnérables. On ne peut plus continuer de faire comme si rien ne se passait, comme si on avait aucun impact, aucune responsabilité. Rappelons que dans les Hauts-de-France, chaque année, 6 500 personnes meurent prématurément à cause de la pollution de l’air, 18 décès par jour. Dans le Nord-Pas-de-Calais, 4 600 décès prématurés, 13 par jour. Bien plus que le nombre de morts sur les routes de France… quelle tristesse.
Alors bien sûr il est plus facile de pointer les autres du doigt : « l’avion, c’est le problème », « non, le problème c’est les voitures », « non, ce sont les industries » … tous à notre échelle nous avons matière à agir, à commencer par mettre la pression sur les exécutifs qu’ils soient  nationaux, régionaux, départementaux ou locaux comme à Arras.
Comme nous l’avons fait au dernier conseil municipal, nous encourageons Monsieur Leturque à faire plus en matière d’environnement. Nous ne sommes qu’au début de l’histoire face à l’urgence climatique, Arras a encore beaucoup à faire ; même si l’engagement et la trajectoire du territoire Arrageois en matière d’environnement est positive. Mais se reposer sur le travail de la CUA ne suffit pas, il faut aller plus loin et adopter une posture « Environment First! ». Les villes doivent encourager le réveil citoyen face à cette situation qui devient de plus en plus dramatique. Elles doivent sensibiliser sur notre impact et sur notre capacité à faire changer les choses !C’est dans cet esprit que nous avons demandé de dédier le prochain exercice du budget participatif à l’environnement et l’écologie. Proposition qui a reçu un écho positif de Monsieur Leturque et que nous remercions ici. Le geste peut paraitre minime mais il est fort. On peut construire à l’échelle municipale tous les transports et bâtiments écologiques qu’on veut – mais rien ne changera durablement sans un changement profond des citoyens.
Comme on le dit souvent : les citoyens ont le pouvoir de faire changer les choses.
Martine Schaeffer et Grégory Bécue, le PEUPLE CITOYEN


ARRAS EN GRAND, ARRAS ENSEMBLE
Budget municipal : alerte sur une austérité qui ne dit pas son nom
Le mois dernier s’est tenu le débat d’orientation budgétaire. Soyons directs : avec 5% prévus de baisse du budget de fonctionnement, la ville est mise au pain sec !
On peut craindre pour la qualité de l’intervention publique, à l’image sur ce qui se passe pour l’investissement qui s’effondre dans notre ville (passant de 15 millions d’euros en moyenne à 10). A un niveau aussi faible, notre commune risque de s’appauvrir : elle se donne tout juste les moyens d’entretenir le patrimoine actuel… 
Comment pourra-t-elle faire face aux défis sociaux, démocratiques et écologiques qui se posent à elle ?
Face à une future loi de finances locales qui risque de malmener encore les ressources de nos mairies (et donc toutes ces dépenses partagées qui allègent les budgets si contraints des familles), on aurait pu espérer qu’Arras s’engage dans une démarche politique plus affirmée de dénonciation de cette austérité imposée d’en haut. Il semble pourtant qu’il est encore temps de se mobiliser. 
Enfin tant donnée la précarité des revenus de bons nombres d’arrageoises et d’arrageois  il est inquiétant de constater que  solidarité de la communauté urbaine (Arras est avec Saint-Nicolas une des communes au taux de pauvreté le plus élevé) ne soit pas plus manifeste dans une telle période… 
Karine Boissou, Antoine Détourné


RASSEMBLEMENT NATIONAL
Budget 2019 : Refusons la hausse continue de la dette de notre ville !
Lors du Conseil municipal du 4 février dernier, était débattu le Rapport d’Orientations Budgétaires (ROB) pour l’année 2019. Concernant le contexte macro-économique, nous observons une faible croissance de la zone euro : une triste habitude. En France, la croissance diminuera en 2020. L’inflation est en hausse : ce qui a des incidences sur nos dépenses. Dans le contexte européen et international, les taux d’intérêt devraient remonter en 2019. Ces éléments devraient nous inciter à ne plus nous endetter.
Les ratios repris dans ce rapport démontrent que, l’année dernière, nous avions raison de nous inquiéter : nous étions au niveau des seuils d’alerte. Ces ratios inquiétants s’expliquaient par des investissements trop importants depuis 2011 par rapport à un taux d’épargne brute faible. Or, nous avions déjà préconisé d’étaler les investissements dans le temps.
La prospective 2019-2022 est riche d’enseignements :
-     le taux d’épargne brute sera de 10 % en 2022 : nous serons au seuil d’alerte,
-    l’encours de la dette passera de 48,7 millions d’euros en 2019 à 59,7 millions d’euros en 2022 : soit plus de 10 millions d’euros de dettes en plus,
-     la capacité de désendettement passera de 7,2 ans en 2019 à 10 ans en 2022 : nous serons au seuil d’alerte.
Il est ainsi prévu une hausse continue de notre dette : 10 millions d’euros en plus d’ici 2022 !
En effet, puisque Monsieur le Maire ne réussit pas à augmenter le taux d’épargne brute, le programme d’investissements ne peux être financé que par de nouveaux emprunts, et donc par une hausse de la dette (avec le risque probable d’augmentation des taux d’intérêt). Nous perdons ainsi les objectifs d’une bonne gestion.
Par conséquent, Monsieur le Maire refile la dette à la future majorité et semble oublier ses successeurs…
Rappelons que les dettes d’aujourd’hui, ce seront les impôts de demain !
Nos interventions sur le blog du Rassemblement National Arrageois (RN Arras blog). 
Alban Heusèle et Thierry Ducroux 

LES CITOYENS S’ENGAGENT
Qu’est-ce que le respect en politique ou ailleurs ! ! !
« Sentiment de considération envers quelqu’un et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ». « On inspire le respect » car le respect va dans les deux sens.  Ça, c’est la définition du dictionnaire. Et son étymologie latine signifie « regarder en arrière » et évoque ainsi, l’aptitude à considérer. Et ici, ce qui m’intéresse est la réaction aux critiques, comment les gérer, comment ne pas les rejeter ? ? ? Mais toujours rester courtois !En des temps pas si anciens, nos instituteurs nous apprenaient ce qu’était le respect et comment le pratiquer ? Mais aujourd’hui qu’en font certaines personnes et  que peut-on attendre de certaines individualités ? Alors même qu’ils sont en charge de nos villes, de nos communautés, de notre pays, ILS n’aiment pas la contradiction, et ils sont arrogants voire odieux dans leurs réponses. Ce qui ne les pas rend pas très grands  . . .  je n’en peux plus de ces personnages qui se prennent pour des rois mais qui ne sont que des coqs.  Parce qu’un homme est maire, il aurait le droit de dévaloriser, de rabaisser l’opposition ? Il nous parle comme à des chiens et nous n’avons pas le droit de répondre parce que ça ne plait pas à monsieur ? Non, nous ne sommes pas d’accord avec votre rapport d’orientation budgétaire exposé lors du dernier Conseil Municipal ;  toujours ces dépenses et ces emprunts,  et l’opposition a le droit et même le devoir de vous le signifier mais, nous, nous sommes restés respectueux. 
Véronique Loir 

contact

Contactez-nous

Une question, remarque, ou suggestion ?
Ecrivez-nous !

Envoyez-nous un message

Mairie d'Arras

Place Guy Mollet
BP 70913 - 62022 ARRAS Cedex

Du lundi au vendredi :
8h-12h15 et 13h45-17h (18h le mercredi)
Le Service Etat Civil est fermé le jeudi matin
 

Allo Mairie
Votre Mairie joignable
7J/7 - 24H/24

Renseignements, démarches administratives, propreté, voirie, éclairage public, incivilités, dégraffitage

Permanence en ligne du maire

Mercredi 27 mars 2019 - 18h30 - 20h30
la permanence est FERMÉE