Vous êtes ici

Le sarcophage arrageois a pris la route de la Somme pour une restauration

Publié le

23/04/2021 - 10:23

Le sarcophage en plomb découvert en juillet 2020 lors du chantier de fouilles préventives sur le site de l’ancien supermarché Simply Market, rue Georges-Auphelle à Arras, a quitté le Centre de conservation et d’études archéologiques du Pas-de-Calais de Dainville.

Sa destination : le centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre dans la Somme. C’est dans un camion du centre technique municipal et accompagné par l’équipe archéologique municipale qu’il a fait le trajet de 45 kilomètres, vendredi 16 avril.
Dans la Somme, il sera nettoyé et stabilisé afin de stopper sa dégradation. Après plusieurs centaines d’années passées dans la terre, le plomb se détériore rapidement à l’air libre. Ce travail devrait prendre plusieurs mois.
Le squelette, quant à lui, est resté à Dainville. Une étude anthropologique doit permettre de déterminer les causes de la mort ainsi que le rang social du défunt. Les terres prélevées au niveau du sarcophage ont été envoyées pour analyses à l’université de Franche-Comté à Besançon.
Le sarcophage de 400 kilos, datant du IVe siècle après J-C, constitue une découverte historique majeure à Arras.
Pour l’heure les recherches permettent d’en savoir un peu plus sur son occupant : vraisemblablement un individu masculin, âgé de 25 à 35 ans, mesurant environ 1,80 mètre, présentant des caries dentaires et des traces rouges au niveau des côtes droites qui pourraient être les traces d’une hémorragie.
Une fois le travail d’analyse et de recherches terminé, le sarcophage sera exposé au public.

Ajouter un commentaire

contact

Contactez-nous

Une question, remarque, ou suggestion ?
Ecrivez-nous !

Envoyez-nous un message

Mairie d'Arras

Place Guy Mollet
BP 70913 - 62022 ARRAS Cedex

Du lundi au vendredi :
8h-12h15 et 13h45-17h (18h le mercredi)
Le Service Etat Civil est fermé le jeudi matin
 

Allo Mairie
Votre Mairie joignable
7J/7 - 24H/24

Renseignements, démarches administratives, propreté, voirie, éclairage public, incivilités, dégraffitage