You are here

-A +A

Expressions

Les tribunes politiques des Elus du Conseil Municipal parus dans le magazine d'actualités municipales

Septembre/Octobre 2019

La MAJORITE MUNICIPALE
Une rentrée au travail !
Ca y est : la rentrée des classes est déjà derrière nous. Un moment toujours attendu, parfois craint mais heureusement souvent synonyme de belles choses et de beaux projets. A Arras, la réussite éducative est une priorité qui a toujours guidé notre action. Nous nous attachons à travailler avec vous, parents et grands-parents, comme avec l’ensemble des acteurs éducatifs, pour former une belle communauté éducative au service de la réussite des enfants. La labellisation « Cité Educative » reçue par notre ville nous encourage encore à avancer ensemble dans cette direction.
Cette année encore, beaucoup d’efforts ont été réalisés pour préparer la rentrée de vos enfants ou petits-enfants dans de bonnes conditions. De nombreux travaux ont été réalisés dans les écoles et la transition écologique a progressivement pris sa place dans le projet éducatif et dans le quotidien des élèves. Dans les cantines, vos enfants trouveront 20% de produits bio et 30% de denrées locales (circuits courts), des menus végétariens sont régulièrement proposés et des actions sont menées pour réduire les déchets. Bravo également aux enfants, véritables ambassadeurs du climat, qui nous inspirent souvent en menant directement des actions de protection de la planète : opérations nettoyage, « Capitaines planètes »…
Le mois de septembre est aussi l’occasion de regarder dans le rétroviseur des festivités de l’été. Un été riche d’animations, d’événements et de partages autour de trois grandes séquences : Arras en Musiques, Arras Beach Tour et Arras en Fêtes. Nous retenons cette chaleur humaine et ce vivre-ensemble qui caractérisent Arras et que nous avons, sans surprise, retrouvé aux quatre coins de la Ville. Merci pour votre implication dans la vie dans notre cité. N’hésitez jamais à nous faire part de vos avis et propositions pour continuer à faire ensemble d’Arras la ville que nous aimons tant. 
La Majorité Municipale


LE PEUPLE CITOYEN
Donnons la même chance à tous nos enfants !!
En ce mois de septembre, nous souhaitons une excellente rentrée aux élèves et étudiants de notre cité. Ce lundi 2 septembre, plus de 3000 écoliers ont pris le chemin de l’école dans la joie et la bonne humeur... !
Enfin, pas toujours pour tous. L’école est aussi une forme de représentation de notre société, et pour certains élèves l’école est aussi source d’angoisse : harcèlement, difficultés scolaires, situation familiale difficile, sous-alimentation, violence, … Nous nous devons de tout faire pour les aider, Education Nationale, collectivités, associations, parents/élèves, élus…
L’école doit offrir les même chances à tous peu importe l’environnement ou l’origine sociale. 
A Arras, depuis quelques années, la Majorité en place a fait de l’éducation une de ses priorités. 
Nous ne pouvons que nous en réjouir et soutenir cet engagement mais nous pouvons encore faire mieux !
Côté restauration par exemple les choses bougent : on restera à 20% de produits bio (dommage) mais la part d’aliments produits à proximité passera de 20 à 30% et il y aura un peu de repas végétariens.
Sans compter les programmes de limitation du gaspillage, l’abandon du plastique jetable, …ces sujets sont encore à améliorer ! Mais on avance et c’est bien. L’école est le ciment de notre pacte social, plus que jamais nous devons nous assurer qu’elle offre la même chance à tous de réussir.
Martine Schaeffer et Grégory Bécue, le PEUPLE CITOYEN


ARRAS EN GRAND, ARRAS ENSEMBLE
Arrêté anti-pesticides à Arras, c’est tout de suite !
Le maire de Langouët a pris un arrêté d’interdiction de l’usage des pesticides « à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel ». C’est au nom de la protection de la santé de ses administrés qu’il agit. Depuis, et malgré la suspension de l’arrêté municipal par la tribunal administratif de Rennes, des dizaines de maires ont engagé une démarche similaire, soutenus par un vaste mouvement citoyen. Faut-il le rappeler, les pesticides posent de graves problèmes sanitaires (troubles neurologiques ou du comportement (Parkinson, Alzheimer, autisme...), du développement, certains cancers, troubles de la fertilité ou de la reproduction), déciment la biodiversité, polluent l’air et l’eau. Les campagnes d’analyse des taux de glyphosate dans les urines montrent que nous sommes tous et toutes, à doses diverses, contaminés.
Dans le département, un des plus gros consommateur de pesticides de France (voir les données sur le site de générations futures), et dans l’arrageois, territoire agro industriel vanté par ses élus, les habitants et les agriculteurs sont particulièrement exposés.
Nous demandons l’adoption immédiate d’un arrêté d’interdiction des pesticides à proximité des bâtiments et habitations d’Arras, et demandons au maire d’Arras, 1er vice président de la CUA, de porter le débat au niveau communautaire. Nous déposerons si besoin une motion en ce sens lors du prochain conseil municipal.
Karine Boissou, Antoine Détourné


RASSEMBLEMENT NATIONAL
Préservons le service public du rail !
Cet été, nous avons appris que trois nouvelles liaisons TGV devraient être supprimées entre Arras et Paris à partir du 15 décembre. 
Le comité des usagers des lignes ferroviaires (CUF) s’inquiète de ce nouveau cadencement : « les trois trains supprimés sont à des horaires cruciaux ». Les passagers de certains trains risquent de faire le voyage en restant debout.
Cet évènement est à lier aux perspectives déjà annoncées par le gouvernement. Depuis plusieurs années, le statut de la SNCF tend à passer dans le privé. La feuille de route est, en effet, assez claire : une vision ultralibérale de Bruxelles que Monsieur Macron et le gouvernement suivent à la lettre. Le Premier ministre avait annoncé que « la France doit se conformer aux standards européens en matière de modernisation des entreprises » ; notre souveraineté est encore amoindrie. La mission de service public risque de se détériorer, l’offre tarifaire risque de grimper sans meilleure qualité du service à l’instar de la Grande-Bretagne. Rappelons aussi que la SNCF a été mal gérée pendant plusieurs années : dette importante, mauvaise maintenance du réseau… Mais cela ne doit pas justifier la remise en cause de ce service public : pour tuer son chien, on dit qu’il a la rage. Les usagers seront les grands perdants de cette course au profit et donc de la remise en cause du service public du rail. La mobilité de tous doit être assurée sur tous les territoires. Il s’agit d’une condition primordiale pour l’aménagement du pays.
Il est temps de refuser l’opposition artificielle entre l’efficacité et le service public. Que nos responsables politiques arrêtent de raisonner en termes de profits et de pertinences économiques.
Nous profitons de cette tribune pour vous souhaiter une bonne rentrée à tous !
Nos interventions sur le blog du Rassemblement National Arrageois (RN Arras blog).
Alban Heusèle et Thierry Ducroux 

LES CITOYENS S’ENGAGENT
Info ou intox
Dans notre revue de quartier, on pose la question de l’Information, des médias face à notre esprit critique ! J’adhère complétement à ces questions car j’ai vécu pendant une campagne électorale, un journaliste local qui m’a dit que pour lui, il n’y avait qu’un candidat ! ! ! 
Où est la véritable information ? Et comment les électeurs ou les lecteurs de cette presse peuvent se faire une représentation exacte des propositions si on ne vous donne qu’une version ? La définition du journalisme est « l’ensemble des activités se rapportant à la rédaction d’un journal ou à tout autre organe de presse écrite ou audiovisuelle (collecte, sélection, mise en forme de l’information) et manière d’écrire, de présenter les événements, propre aux journalistes ». Le problème, aujourd’hui, est que les journalistes que ce soit localement ou nationalement, donnent systématiquement leur avis et sont complétement tendancieux. Comment, de ce fait, démêler le vrai du faux ? Le bon grain de l’ivraie ? On nous assène des « vérités » . . . ou plutôt des contrevérités mais comme ils sont « aux manettes » ou « aux micros », on est obligé d’entendre leur « remplissage verbeux» ! ! ! 
Et comme si ça ne suffisait pas, le relais est pris sur ces machins qu’on appelle « réseaux sociaux » et qui ne sont que des déversoirs de fiel !
Alors, OUI, décortiquons l’information autrement.
Véronique Loir 

contact

Contactez-nous

Une question, remarque, ou suggestion ?
Ecrivez-nous !

Envoyez-nous un message

Mairie d'Arras

Place Guy Mollet
BP 70913 - 62022 ARRAS Cedex

Du lundi au vendredi :
8h-12h15 et 13h45-17h (18h le mercredi)
Le Service Etat Civil est fermé le jeudi matin
 

Allo Mairie
Votre Mairie joignable
7J/7 - 24H/24

Renseignements, démarches administratives, propreté, voirie, éclairage public, incivilités, dégraffitage